Accueil > Santé Sécurité au Travail : Vous accompagner > Montpellier > D11. Le CHSCT

D11. Le CHSCT

Article publié le vendredi 1er juin 2018
  • Version imprimable


Régi par de nombreux textes, dans le code du travail, le code de la fonction publique, par des décrets et des circulaires, le CHSCT a pour mission de contribuer à la protection de la santé et à la sécurité de l’ensemble du personnel d’un l’établissement scolaire.


Ses membres : les représentants des organisations syndicales, les assistants de prévention, le médecin de prévention, les inspecteurs hygiène et sécurité analysent les risques professionnels, propose des actions pour améliorer les conditions de travail, et veillent à l’observation des prescriptions législatives et réglementaires.


 


Depuis sa création, le champ de compétence du CHSCT s’est considérablement élargi. Il inclut aujourd’hui la protection environnementale, la pénibilité, les troubles musculo-squelettiques,
les agents chimiques et cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la
reproduction (CMR), mais aussi les risques psychosociaux, la santé mentale, les problèmes de stress et de harcèlement…

 

La délégation Unsa Education/ Le rôle/ Le travail de l’Unsa Education

 

Forte de 6 membres, 3 titulaires et 3 suppléants (Isabelle GUISGAND, Jean Pierre GUISGAND, Carole HASSLAUER, Anne MARTY qui est également la secrétaire du CHSCT 11, Sylvie RUIZ et Yannick SALSEGNAC) la délégation audoise du CHSCT s’implique pleinement dans ses missions :

 


Lors des visites d’établissements (écoles et collèges), afin de répondre à une thématique préalablement définie :  la vétusté de l’immobilier, la prévention liée
au bruit, les conditions de travail…


Les visites permettent par exemple de constater l’inadaptation de nombreux locaux, et d’interpeller officiellement la collectivité responsable avec un appui de l’administration


Ainsi cette année, ce seront 4 établissements : les écoles élémentaires des FLORALIES TREBES et Marcel PAGONL à CARCASSONNE ainsi que les collèges Victor HUGO à NARBONNE et BIEULES à COUIZA qui seront visités.


 >  En proposant un programme de prévention annuel et en s’assurant de la création (lors des différents groupes de travaux) de la mise en place, d’outils utilisables, pour les collègues.

 


L’an dernier, deux protocoles ont vu le jour : pour des situations de violence en milieu scolaire du fait d’adulte pour le premier – de fait d’enfant
pour le second, à la suite de l’inscription dans le plan de prévention de la
prévention des situations particulières d’élèves ou de situations de crise par
rapport à un parent d’élèves.


 


Cette année, le travail des groupes de travaux portera sur les ambiances thermiques et sur la création d’outils pour aider à les équipes à la mise en place de d’actions de prévention, en lien avec les collectivités et/ ou l’EN dans le cadre de la réalisation des DUER.


 

 



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP