Accueil > Les instances : vous défendre > Montpellier > Montpellier, CTA dotation 2nd degré 2021.

Montpellier, CTA dotation 2nd degré 2021.

Article publié le mardi 12 janvier 2021
  • Version imprimable

Une dotation académique 2D en hausse, mais...

Pour la rentrée 2021, la dotation académique augmentera de 93 ETP (équivalent temps plein). Cependant, sur ces 93 postes seuls 21 sont des ETP en heures poste, les 72 autres sont en HSA !

Une fois encore, le ministère augmente considérablement le nombre d’HSA. L’UNSA Education est intervenue en CTA pour dénoncer cette dotation qui surchargera encore davantage les enseignants des collèges et lycées. Le ministre et la rectrice pensent-ils réellement que les enseignants pourront absorber toutes ces heures supplémentaires ? La charge de travail est déjà très importante, l’UNSA Education encourage donc tous ceux qui le souhaitent à refuser la 3ème HSA que certains chefs d’établissement se verront contraints de leur proposer.

L’UNSA Education dénonce une répartition des moyens qui est illisible à long terme, en alternant des suppressions de postes puis des ouvertures, ce qui provoque une politique RH imprévoyante.

La dotation dans le détail...

En collège, la porte ouverte aux mesures de carte scolaire

La dotation pour les collèges est en trompe l’oeil. Elle s’élève à +15 ETP avec 16 suppressions d’ETP heures poste et 31 créations d’ETP en HSA pour 726 élèves supplémentaires attendus (soit un poste pour 48 élèves).

Les DHG collège entraineront inévitablement des mesures de carte scolaire. Il sera donc important que chaque collège répartisse la marge en fonction des projets mais aussi de la nécessité de fermer le moins de postes possibles. Les militants de l’UNSA Education vous accompagneront en audience si vous le souhaitez. Un préavis de grève national (du SE-UNSA) est déposé jusqu’aux vacances de février.

En lycée général et technologique, une hausse qui ne rattrape pas les suppressions passées

Pour 2158 élèves supplémentaires en LGT, le rectorat octroie 55 ETP (22 en heures poste, 33 en HSA). Ce sera donc un poste pour 39 élèves.

L’UNSA Education a dénoncé cette dotation qui ne rattrape pas les suppressions des deux années passées (-61,5 en 2019, -47 en 2020). Par ailleurs, cette dotation englobe les post-bac. Comme 29 ETP ont été injectés en septembre 2020 dans le cadre du "plan jeune" pour faire face à l’afflux important de no-bacheliers, la dotation lycée pré-bac est donc inférieure et surtout insuffisante pour faire face à la hausse démographique. Ce ne sont donc plus 55 ETP qui sont distribués mais 26 pour les classes de 2nde, première et terminale.

En lycée professionnel, insuffisant pour finir de mettre en oeuvre la réforme.

Les lycées professionnels recevront 17 ETP dont 9 en heures poste et 8 en HSA.

Cette dotation reste insuffisante pour accueillir 726 élèves supplémentaires. Ce sera un poste pour 36 élèves. Pour le SE-Unsa, cette dotation sera insuffisante pour mettre en place la réforme de la voie professionnelle en terminale.

Enfin, 2 postes seront utilisés pour le lycée de Sommières (un documentaliste et un DDFPT) et 12 ULIS supplémentaires ouvrirons à la rentrée 2021



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP