Accueil > Santé Sécurité au Travail : Vous accompagner > Occitanie. > La FAQ du ministère de l’EN (mise à jour au 15 septembre)

La FAQ du ministère de l’EN (mise à jour au 15 septembre)

Article publié le dimanche 20 septembre 2020
  • Version imprimable

La foire aux questions du ministère dans sa dernière mise en date du 15 septembre précise un certain nombre de détails notamment :

1. si une personne accueillie présente des symptômes dans l’école et l’établissement ... 

Le directeur d’école ou le chef d’établissement indique au personnel ou aux représentants légaux de l’élève qu’il ne doit pas revenir à l’école avant d’avoir consulté un médecin ;

 L’élève revient à l’école si ses responsables légaux attestent par écrit avoir consulté un médecin et qu’un test n’a pas été prescrit. A défaut le retour se fera après 7 jours (si absence de fièvre) ;

 Le personnel revient à l’école si un test n’a pas été prescrit ou, le cas échéant, si le test réalisé est négatif.

2. En cas de cas confirmé de contamination à la covid-19 ...

L’élève ou le personnel « cas confirmé », placé en isolement, ne doit pas se rendre à l’école avant le délai défini par son médecin (7 jours après le prélèvement positif, durée pouvant être prolongée en cas de persistance des symptômes) ;

3. Si un enfant vit sous le même toi qu’un cas confirmé ...

 L’élève doit rester au domicile tant que le cas confirmé est malade et jusqu’au résultat négatif d’un test RT-PCR réalisé 7 jours après la guérison du cas confirmé. L’enfant bénéficie alors de la continuité pédagogique mise en œuvre par son école ou établissement scolaire.

4. les élèves et personnels identifiés « contacts à risque »...

Lorsque le directeur ou le chef d’établissement a connaissance de la présence d’un cas confirmé au sein de son école ou établissement scolaire, il procède à l’identification des personnes susceptibles d’être contacts à risque. Il informe immédiatement les personnels et les responsables légaux des élèves concernés. A titre conservatoire ces élèves et ces personnels ne doivent pas revenir dans l’établissement.

 Les personnels et responsables légaux des élèves sont informés, après avis de l’ARS, par le directeur d’école ou le chef d’établissement s’ils sont ou non contacts à risque. Si le personnel ou l’élève n’est pas contact à risque, il revient dans l’école ou l’établissement scolaire.

 Les élèves et personnels identifiés comme contacts à risque ne sont pas accueillis dans l’établissement jusqu’au résultat négatif d’un test RT-PCR réalisé 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé. Les responsables légaux des élèves doivent attester sur l’honneur de la réalisation du test dans les délais prescrits (7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé) et du résultat négatif de celuici. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire est maintenue jusqu’à sa production et pour une durée maximale de 14 jours.

Si l’élève ou le personnel fait l’objet d’un test positif, il se conforme aux prescriptions relatives aux cas confirmés.

5. Les personnels présentant un facteur de vulnérabilité au Covid-19 (à différencier de ceux qui risquent de développer une forme grave d’infection)

Ces personnes identifiées comme tels par leur médecin traitant ou qui partagent leur domicile avec une personne vulnérable précitée préviennent leur responsable hiérarchique (inspecteur de l’Education nationale, chef d’établissement, chef de service). Ils peuvent être autorisés à exercer en télétravail si leurs fonctions peuvent être exercées à distance, dans la mesure
où cela est compatible avec les nécessités du service et selon les formes de
droit commun (maximum 3 jours par semaine). Si le télétravail n’est pas possible ou lorsque, malgré une possibilité de télétravail, une reprise du travail présentielle est décidée par le chef de service au regard des besoins du service, les personnels exercent sur leur lieu de travail habituel où toutes les mesures de protection seront prises avec notamment la mise à disposition de masques chirurgicaux (masques à usage médical de type II) à l’agent qui devra le porter en permanence. Des aménagements horaires peuvent être accordés s’ils sont compatibles avec les nécessités de service. Des adaptations du poste de travail pourront être mises en œuvre, le cas échéant sur avis du médecin de prévention.

Pour plus de détails voir classification des personnels vulnérables

6. En cas d’enfant atteint par la covid-19

Il est essentiel que les parents informent immédiatement l’école oul’établissement scolaire si l’élève ou un autre membre du foyer est atteint de
la Covid-19, ou si l’élève a été identifié contact à risque. Un défaut d’information rapide ne permettrait pas de repérer et interrompre les chaînes
de transmission dans l’espace scolaire.

 

Ressources associées :

Guide spécial covid-19 UNSA-Education

La FAQ du ministère de l’EN (mise à jour au 15 septembre)

 

Les fiches du protocole cas suspects

 

Les fiches repères thématiques



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP